Bal des Momies

Du 29 novembre au 28 décembre 2019 à 20h

Après avoir aidé Sherlock Holmes à résoudre le mystère des meurtres de white Shapel, le docteur Watson très secoué par le rôle qu’il a dû jouer dans cette enquête et par les souvenirs qu’il ne parvient pas à effacer de sa mémoire se décide à suivre une thérapie.

La psychanalyse balbutiante ne lui apportant pas le repos espéré, il décide alors de partir en vacances espérant  tourner la page définitivement.

Il embarque  à bord du  « Louxor » en ce matin d’avril pour une croisière sur le Nil accompagné de lady Babington, une jeune femme dont il est très épris.

Le repos est de courte durée et ne dure que le temps d’une escale.

Lorsque Watson voit monter à bord du bateau Sherlock Holmes en personne , il n’est pas loin de croire à une malédiction.

Les retrouvailles sont glaciales même si Sherlock Holmes  passionné d’égyptologie tente de rassurer Watson sur ses intentions.

Pas d’enquêtes pour lui non plus,  simplement des vacances.

Watson a envie de croire à cette version et se persuade qu’il ne s’agit là que d’une  étrange coïncidence mais lorsqu’apparait à quelques minutes du départ le commissaire Callaghan , le chef de Scotland yard en personne, plus personne ne peut croire au hasard.

Ce dernier a été appelé par les autorités égyptiennes pour les aider à résoudre les morts mystérieuses de plusieurs scientifiques dans la vallée des rois.

Le climat devient pesant, la peur s’installe et le voyage va vite tourner au drame.

Dès le deuxième soir un meurtre est commis à bord du bateau.

L’enquête et les différentes pistes vont mener nos protagonistes à Louxor puis jusque dans la vallée des rois…pour tenter d’élucider ces mystérieuses disparitions. Et tandis que les morts s’accumulent sur le pont du « Louxor », le mystère s’épaissit, les charmes et les mystères envoutants de l’orient opèrent …..et dans les fumées voluptueuses des  chichas, on assiste à un étrange « Le bal des momies » .

Avec : Muriel Bersy, Barnabé De Keyser, Philippe Drecq, Sophie D’hondt, Stefania Greco, Thomas Linckx, David Notebaert et Xa

Texte et mise en scène de Patrick Chaboud