Les créations en salle

2021

Visa pour Pékin

Cloué au lit par une terrible fièvre, Sherlock Holmes attend vainement son ami le docteur Watson; mais c’est le professeur Kubrick, le directeur du British Museum, complètement terrifié qui frappe à sa porte en pleine nuit. Il faut dire que l’heure est grave, le mystérieux parchemin de Lhassa vient d’être dérobé…
Ce texte essentiel à la survie de l’humanité est désormais entre les mains d’individus dont le but ne fait aucun doute. Oubliant sa maladie, Sherlock Holmes embraque pour cette nouvelle aventure qui va l’emmener des ruelles de Pékin aux montagnes enneigées du nord de la Chine. Un récit palpitant dont Watson et notre héros ne sortiront pas indemnes.

Texte et Mise en scène de Patrick Chaboud
Avec : Philippe Drecq, Barnabé Dekeyser, Stéfanie Greco, Anne-Isabelle Justens, Juan Marquez Garcia et Michael Manconi

2021

La Fontaine des Miséreux

Comédie mélo-dramatique.
Un homme pauvre est condamné à mort. Un riche bourgeois recherche sa fille.
Dans un univers rappelant Victor Hugo, des personnages se croisent, se toisent, se confrontent, se déchirent.
On rit, on pleure. On rit malgré tout, surtout.

Texte et mise en scène : Patrick Chaboud
Avec Stefania Greco, Marc Laurent, Juan Marquez Garcia, Marc De Roy, Lou Chavanis, Barnabé Dekeyser et Manon Romain
Scénographie : Astrid Lambeaux et Manon Romain
Costumes : Astrid Lambeaux
Musique : Barnabé Dekyser et Aurélie Goudaer
Assistant : Augustin Maesen
Photo Affiche : Philippe Drecq.

2022

Le manoir de Silver Lake

Après être mystérieusement tombés en panne de voiture, Alan et Natacha croient trouver refuge dans une vieille bâtisse toute proche, le manoir de Silver Lake.
Ignorant tout de l’étrange propriétaire des lieux, ils poussent innocemment la vielle porte de bois et le piège se referme.
Les voilà prisonniers comme deux marionnettes entre les mains du Comte de Silver Lake, un noble décadent féru de sorcellerie.
Une nouvelle aventure dans laquelle nous entraine le Magic Land. Entre la famille Adams et le comte Dracula.
Une histoire à frisonner de rire

Avec : Elsa Erroyaux, Evelyne Demaude, Sophie D’Hondt, Guillaume Jacobs, Lionel Liégeois et Michael Manconi

Texte et Mise en scène de Patrick Chaboud

2021

La légende de King Arthur

Le roi Arthur, privé de son épée excalibur, a dû fuir le champ de bataille pour trouver refuge dans le château d’Albergonde d’Azinfloche, son cousin. Il traîne avec lui ses trois filles qui ne cessent de se disputer en rêvant au Prince charmant qui les sauvera des griffes d’une vie sans relief et sans joie. Quand on annonce l’arrivée du cousin et propriétaire du château, c’est l’effervescence et la panique pour le Roi Arthur qui se souvient soudain qu’il a promis sa cadette en mariage à son cousin. Les soeurs aînées sont folles de jalousie mais trés vite, le conte de fée se transforme pour laisser apparaître un cousin rustre, macho, bête et opportuniste.
Mais comment s’en débarrasser ?
Cette histoire de famille se déroule sur fond de champ de bataille où l’on voit s’opposer Anglais et Français, ce qui permet de faire participer lepublic à une lutte sans merci. Parce que, comme le dit si bien le Roi Arthur : » La guerre c’est si beau quand c’est bien fait «

Texte et mise en scène : Patrick Chaboud
En alternance : Evelyne Demaude – Sophie D’Hondt – Elsa Erroyaux – Stefania Greco – Anne-Isabelle Justens – Michael Manconi – Juan Marquez Garcia – David Notebaert – Stéphane Oertli – Bénédicte Philippon »

2020

Requiem pour un Gigolo

Tandis que les hommes sont appelés au front pour défendre la patrie, les femmes restées seules à l’arrière ont bien du mal à tromper leur ennui. C’est là que tels des vautours, des gigolos réformés pour pieds plats, font commerce de leur pouvoir de séduction…

Tous les ingrédients du Vaudeville sont réunis : l’amant dans le placard, l’incontournable bonne, les quiproquos à l’envi et les cascades de malentendus.

Avec : Sophie D’Hondt, Renaud Henrard, Philippe Drecq, Stefania Greco, Anne-Isabelle Justens et Michael Manconi/Bastien Cranix
Texte et Mise en scène de Patrick Chaboud

2020

Rixe *et Rouky

1930
Le Navre, dernier port d’espérance afin de fuir l’oppression.
Tout y est interdit, sauf se mettre sur la gueule…..
Alors, entre le restaurant pizzeria, le barber-shop et les docks du port,
vous aurez toutes les chances d’y croiser la fine fleur de la Rixe :
Balancez-les tous dans les cordes, faites-les revenir aux petits oignons, salez, poivrez…
Vous obtiendrez une fable Uppercut sur le courage et l’entraide face aux fossoyeurs de la liberté.
A consommer de préférence avant émigration !

Avec : Bruce Ellison, Christelle Delbrouck, Delphine Gardin, Thomas Linckx, Stéphane Stubbé, Juan Marquez Garcia, John-John Mossoux et David Notebaert
Texte et mise en scène de David Notebaert

2018

La Coloc

La Coloc est une pièce qui dépeint d’une manière caustique et parfois féroce la colocation, modèle de vie qui se répand de plus en plus dans la société actuelle. Souvent forcée pour cause de manque de moyens ou de situation personnelle perturbée, cette vie organisée à plusieurs témoigne de la difficulté de vivre ensemble, de s’en sortir seul et de la profonde solitude dont on peut souffrir même à plusieurs. Chaque personnage évolue dans son propre monde avec ses propres priorités et intérêts et une cohabitation harmonieuse n’est pas toujours facile.

Avec : Laurent Elmer Dauvillée, Audrey Devos, Philippe Drecq ,Yasmine El mkhoust, Marie- Hélène Remacle
Texte et Mise en scène : Patrick Chaboud Assistante à la mise en scène : Sophie Jallet
Décors : Yves Goedseels et Isis Hauben Création d’éclairage et régie : François N Régie son : Claudio Micarelli

2015

Spartakis

2212.
La confédération helvético-germanique qui a succédé à l’Europe, dirige désormais seule l’empire. Toutes les ressources naturelles ayant étés épuisées sur terre, elle affrète d’énormes vaisseaux pour tenter de rejoindre une planète vierge aux confins de la galaxie. Pour ce voyage sans retour, seules les plus grandes fortunes ont pu prendre place à bord de l’Antartika, le vaisseau-mère dirigé par la chancelière. Celle-ci ignore pourtant que Spartakis, le dernier grec, héritier de la dette colossale laissée par ses ancêtres, s’est introduit clandestinement à bord afin de renverser le pouvoir.
Une aventure intersidérale mystico-burlesque entre Robin de Bois et Star Wars, où se joue pourtant le destin de l’humanité.
Attention : les places sont rares à bord de l’Antartika.
Aurez-vous la chance d’en obtenir une ?

Texte Patrick Chaboud
mise en scène Patrick Chaboud assistance Sophie Jallet
avec Loïc Comans, Sophie D’Hondt, Philippe Drecq, Bruce Ellison, Manon Hanseeuw, Thomas Linckx, David Notebaert, Bénédicte Philippon, Xa
décors Aline Claus, Yves Goedseels, Isis Hauben, costumes Aline Claus, Yves Goedseels, Isis Hauben
création lumière François N création sonore Hughes Maréchal régie François N régie son Christian Sandona

2015

La fin du mois commence le deux

« A l’approche de la quarantaine, dont une moitié passée en négatif à la banque, Christophe fait le bilan de sa vie. Une carrière sans relief, des rêves oubliés… et surtout un désert affectif comblé à grand peine par les jeux vidéo. Il en est convaincu : la chance, ce n’est pas pour lui. C’est ce qu’il en conclut jusqu’au jour où il tombe par hasard sur un reportage vantant les mérites du coaching personnel.
Serait-ce aussi simple ? Il suffisait de prendre en main son destin pour que sa vie bascule ?
Décidé à ne pas laisser passer sa dernière chance, il contacte un spécialiste du coaching mais il ignore qu’en remplissant le formulaire d’engagement, il est peut-être en train de signer un pacte avec le diable… »

Ecriture et mise en scène de Patrick Chaboud, avec Philippe Drecq, Loïc Comans, Stéphane Stubbé, Anne-Isabelle Justens, Françoise de Gottal, Karen De Paduwa
 

2015

1815, la dernière bataille

« La bataille de braine ?
Waterloo, Morne Plaine ? Pas pour tout le monde. Même s’il a tenté d’oublier Joséphine dans les bras de marie-louise d’Autriche, napoléon n’a jamais pu rayer de sa mémoire celle qui lui a tout appris de l’amour. En ce mois de juin 1815, profitant de l’absence de marie-louise, il lui donne rendez-vous pour un petit weekend en amoureux au camping de Waterloo. Il a tout préparé pour la re-séduire, jusqu’à une fausse bataille organisée à grands frais ou l’ennemi doit tirer à blanc… Mais voyez comme l’histoire est cruelle, il ignore que depuis leur séparation, Joséphine a multiplié les amants jusque dans le camp ennemi. Le weekend va tourner au désastre que chacun sait et Napoléon apprendra à ses dépens qu’il ne faut pas mélanger l’amour et la guerre. La guerre c’est si beau quand c’est bien fait et l’amour c’est si dur quand on est plusieurs sur le coup.
Le Magic land theatre, vous invite à vivre un « boulevard sous tente » dans les coulisses de Waterloo, la nuit qui a précédé cette dernière grande bataille napoléonienne. La vérité historique enfin rétablie et les véritables raisons de la défaite, les dessous de table, les amants et les espions cachés dans les caisses à munitions. Quel rôle a donc joué Bart de Wavre le patron du camping dans cette histoire ? Qui était vraiment Victor Hugo, le responsable de com de l’empereur ! Avant tout un confident a qui Napoléon comprenant l’ampleur du désastre demanda comme une ultime supplique « ça sent mauvais, mais pour une fois t’essayes de me pondre un truc pas trop lourd… »

Ecriture et mise en scène de Patrick Chaboud, avec Philippe Drecq, Loïc Comans, Stéphane Stubbé, Christelle Delbrouck, Bénédicte Philippon, Thomas Linckx, Juan Marquez Garcia, Xa.
 

2014

Mamy fout le bronx

On ne sait plus très bien qui dans la famille a eu la mauvaise idée d’inviter la vielle tante Lucy pour un repas de noël qui s’annonçait des plus conventionnels, d’autant plus que les années précédentes les repas déjà tendus n’avaient pas souffert de son absence. Est-ce la culpabilité tardive de passer chaque années les fêtes sans cette pauvre vieille délaissée dans un home de la frontière belge ou plutôt la perspective d’un héritage forcément proche vu son âge avancé ? Une chose est sûre, si au moment de prendre cette décision les hôtes avaient su ce qui les attendaient, ils auraient c’est certain renoncé à ce projet. Extravagante et étonnamment alerte pour son âge, Lucy est loin des clichés traditionnels. Outre qu’elle a bourlingué et multiplié les aventures amoureuses durant toute sa vie, elle déteste les faux semblants et les soirées guindées.
Son âge avancé lui permet en tout cas de se cacher lorsque nécessaire derrière des pertes de mémoire mais elle semble prendre ce soir-là un réel plaisir à semer la confusion. D’apartés en révélations fracassantes, le réveillon va peu à peu tourner au drame jusqu’à faire éclater les derniers liens qui soudaient encore un peu la famille.


 

2014

Nuit torride à l’Hospice

Tandis que la révolution française cherche ses marques et que les députés se déchirent à la convention, Louis XVI privé de ses pouvoirs rêve de rejoindre les troupes prussiennes massées à la frontière belge et de mater la révolte. En 1791,C’est la fuite à Varennes ! Les nobles qui n’ont pas encore subi les décrets révolutionnaires sentent le vent tourner. Beaucoup d’entre eux rêvent aussi de prendre le chemin de l’exil. Pendant ce temps, la misère s’accentue dans tout le royaume et les hospices n’arrivent plus à faire face au nombre de nécessiteux. C’est la toile de fond de cette nouvelle création traitée, toujours comme il se doit au Magic Land avec humour et dérision. Mais au-delà du rire une question reste posée, affreusement d’actualité, est-il normal que certains possèdent trop quand d’autres n’ont plus rien ?

avec Sara Amari, Muriel Bersy, Christelle Delbrouck, Claire-Marie Lievens, Thomas Linckx, John-John Mossoux, David Notebaert, Stéphane Stubbé, Xa
 

2013

La surprise du chef

« Pierre n’est pas à proprement parler un héros. Rien , ni dans sa vie, ni dans son physique, ne peut en tout cas prêter à confusion. Madeleine, sa femme, a contrario, a réussi brillamment sa carrière et mène une vie assez trépidante où Pierre a bien du mal à trouver sa place. Progressivement, il s’est habitué à la voir quitter le domicile conjugal presque tous les soirs pour d’interminables réunions et s’est peu à peu consolé dans les tâches domestiques.
Mais si Pierre n’était pas si placide et résigné qu’il n’en donne l’air. Et si finalement, sous ses dehors trop anodins, il menait une double vie. Tandis que Madeleine part pour sa soirée, les deux amis qu’il a invité pour une banale partie de cartes vont tout à coup découvrir une autre facette du personnage qu’il s croyaient pourtant si bien connaître. Et si, l’étrange costume qu’ils aperçoivent par hasard dans un placard n’était pas un costume de carnaval, et si derrière cette silhouette trop banale, Pierre n’était pas l’homme soumis qu’il donne toujours l’impression d’être. Et si, on nous avait menti sur le 11 septembre et si la fin du monde avait bien failli avoir lieu en 2012? Et si ma tante en avait ?
Nous ne sommes qu’au début des surprises et des révélations…
Une véritable plongée dans un univers jusque là interdit… »


 

2011

L’oracle de Delphes

Lorsque Valerius Tractopelus, célèbre général romain, rentre victorieux de campagne en Afrique, il est accueilli en héros au Sénat et la ville se prépare à lui faire un triomphe. Rome en ces temps-là vit sous l’égide de Terminus Maximus Detritus, vieil empereur paranoïaque et solitaire dont la santé se détériore de jour en jour… Quand le Magic Land revisite l’Antiquité et un soulève un coin de la toge de l’histoire, on peut craindre le pire et de fait ça Empire rapidement. Entrainé dans le labyrinthe de ce péplum sans concession, le spectateur suit avec délices les innombrables intrigues de palais et les complots de Marius Adolphs, fils de l’empereur qui rêve comme tout bon héritier de s’emparer du trône occupé par son père. Une tragédie antique en jupette, entre thriller et Vaudeville, dans une débauche de faux marbre.

mise en scène Patrick Chaboud
avec Daniel Cap, Christelle Delbrouck, Sophie d’Hondt, Philippe Drecq, Bruce Ellison, Thomas Linckx, Juan Marquez Garcia, David Notebaert, Stéphane Stubbé, Xa
décors : Aline Claus, Yves Goedseels, Perrine Grivaux, Marine Gutierrez Fernandez, Isis Hauben
costumes : Aline Claus, Yves Goedseels, Perrine Grivaux, Marine Gutierrez Fernandez, Isis Hauben
création lumières François N création sonore Hughes Maréchal  

2011

Le Grand Soir

Scènes d’humour.
Quand l’Histoire éternue, c’est le peuple qui s’enrhume. Mais qui va payer les mouchoirs ?
J2L enterre sa vie d’humoriste pour entamer une nouvelle carrière. Mais dans son métier au service des Grandes Conférences Politiques, son naturel revient au galop ! Et si devant nous surgissait un nouveau concept de communication politique ? Où le discours fait place à l’exemple. Engagé, drôle, interactif ! Et qui est Maurice ?

écriture Patrick Chaboud, Jean-Louis Leclercq
mise en scène Patrick Chaboud
interprétation Jean-Louis Leclercq, Stéphane Stubbé production Le Klark Théâtre Magic Land Théâtre

2011

Badgag Café

Nous sommes à Bagdad, sous le règne de Soliman le Magnifique. Une tradition incontournable veut que chacun, lorsqu’il rend visite à un parent ou à un ami offre une lampe merveilleuse…dans le secret espoir d’y découvrir le génie que l’une d’entre elles est sensée renfermer. Ali, plus connu sous le sobriquet de « Voleur de Bagdad », est un véritable héros local dont la chanson résonne jusqu’au fond des souks. Lorsqu’il dérobe une lampe dans la boutique du père Fourraz pour l’offrir à une princesse captive, il est loin d’imaginer qu’elle renferme un génie qui s’est malencontreusement absenté pour une urgence. Mais un génie privé de lampe est menacé de mort, et pour récupérer la lampe, le Voleur de Bagdad va devoir s’introduire dans le palais et affronter les armées invisibles d’Althazar, le grand vizir, qui dirige les affaires du royaume. Tout n’est alors plus que combats, magie, lancements de sorts et malédictions diverses. Il s’agira même de remonter le temps, quitte à s’enliser dans un univers privé de repères, au péril de l’équilibre mental de nos héros comme celui du public…

conception Patrick Chaboud mise en scène Patrick Chaboud
interprétation Sara Amari, Christelle Delbrouck, Bruce Elison, Juan Marquez Garcia, John-John Mossoux, David Notebaert, Xa
décors Yves Goedseels, Isis Hauben
création lumières François N
création sonore Hughes Maréchal

2010

Je vais le dire à ma mère

Trois décennies après la fabuleuse aventure de Lollipop, Patrick Chaboud et Philippe Geluck remettent le couvert. Les compères se sont retrouvés pour écrire un spectacle drôle et grinçant.

écriture Patrick Chaboud, Philippe Geluck
mise en scène Patrick Chaboud
interprétation Philippe Geluck production Magic Land Théâtre

2010

L’enjeu

Le torchon brûle. Nous sommes dans l’ère de la haine ordinaire. Les Botéro et les Raboté se détestent si cordialement qu’ils en ont oublié les origines de leur discorde. Pour tenter de rapprocher ces famille et surtout réunir les deux parties du disque brisé, le sacro-saint 33 tours, le Shaman Rujdie décide de réorganiser les « Grands Jeux A La Con ». Et c’est là que le public entre en jeu. Pas parce qu’on le prend pour un C… mais parce qu’il aime jouer… L’enjeu est un spectcale 100% pure haine au lavage délicat. Séchage impossible.

écriture Patrick Chaboud
mise en scène Patrick Chaboud
avec Christelle Delbrouck, Sophie d’Hondt, Philippe Drecq, Thomas Linckx, Juan Marquez Garcia, Sara Amari, Stéphane Stubbé, Xa production Magic Land Théâtre

2010

Zida Diva

Spectacle chanté et parlé, une sorte de «  »one-woman-chant » » fait de compositions originales ou reprises revisitées.
Une ambiance boîte de nuit ou bal musette, une atmosphère déjantée où le rire cotoie l’émotion. »

violon, trompette, accordéon, percussion Christophe Gillis
clavier, saxo Bernard Vancraeynest
interprétation (chant) Sandra Zidani
musique Fortissimo
Production Akhénaton Magic Land Théâtre

2009

Mélopolis

Paris 1871, la commune. Le peuple a faim. Germinal et Les Misérables se vivent chaque jour dans les faubourgs populaires. Alors que les barricades tenues par des enfants, des femmes et des hommes de tous âges se dressent dans la capitale, l’ignoble Thiers reconstitue son armée à Versailles avec l’aide des Prussiens. Avec Mélopolis, Le Magic Land nous invite à revivre cette époque sombre et exaltante, tellement riche grâce à tous ses pauvres, à travers l’évocation des destins tragiques de Lola, la petite marchande d’allumettes et de Gino, son amoureux, l’accordéoniste aveugle. Nous croiserons la pauvre Cosette, Gavroche, de méchants tuteurs,bourgeois sans scrupules et des dames de petite vertu… De quoi frissonner d’émotions, et passer du fou rire aux larmes.

auteur Patrick Chaboud
mise en scène Patrick Chaboud
interprétation Daniel Cap, Pascaline Crèvecœur, Cécile Delberghe, Christelle Delbrouck, Thomas Linckx, John-John Mossoux, David Notebaert, Justine Verschuere-Buch, Xa, Sandra Zidani, Muriel Bersy
décor Yves Goedseels, Isis Hauben
musique Hughes Maréchal
création d’éclairage François Noé

2009

C’est loin l’eldorado

Ils auraient pu être 12 comme les salopards ou 3 comme les mousquetaires, mais ils sont 7 comme les mercenaires. Ils ont trouvé refuge dans une ancienne cité minière, à 2 pas d’un ancien cimetière indien, après l’attaque de leur diligence par de mystérieux desperados. Ils rêvaient de l’ouest mais leur voyage va tourner au cauchemar. Et si ceux qui ont construit les Etats-Unis n’étaient pas forcément comme on nous l’a toujours raconté dans les « Westerns » ? Une chose est sûre : quand le Magic Land dévoile les mystères de l’ouest, on peut s’attendre à tout ! La preuve : en les recomptant ils sont 8, unis comme les 5 doigts de la main.

écriture Patrick Chaboud
mise en scène Patrick Chaboud
interprétation Daniel Cap, Christelle Delbrouck, Sophie d’Hondt, Philippe Drecq, Thomas Linckx, Juan Marquez Garcia, David Notebaert, Xa
scénographie Yves Goedseels, Isis Hauben costumes Frédéric Neuville musique Hughes Maréchal création d’éclairage François Noé
production Magic Land Théâtre

2007

Les mutinés du Fish and Chip

Lorsque le gouverneur et sa trop charmante épouse embarquent sur le « Fish and Ship », chargés par le roi de remettre de l’ordre dans les lointaines colonies, ils sont loin de se douter du sort terrible qui les attend. Après avoir affronté une violente tempête, l’équipage est victime d’une mutinerie. Le capitaine Drake, pirate sanguinaire devenu maître du navire, s’empresse de passer par-dessus bord tout l’équipage royal avant de partager le butin. Il n’hésite pas à s’attribuer en prime l’épouse du gouverneur malgré les protestations de ce dernier qui, pour échapper à la mort, accepte de devenir mousse. La mort eut été plus douce ! Il ignore complètement ce que ce rôle implique dans un équipage de boucaniers… Une nouvelle saga délirante par toute la compagnie du Magic Land Théâtre avec au programme : abordages en règle, tempête et combats spectaculaires, le tout ponctué par le son des canons et les chants des marins…

écriture Patrick Chaboud
mise en scène Patrick Chaboud
interprétation Daniel Cap, Pascaline Crèvecœur, Bénédicte Philippon, Sophie d’Hondt, Philippe Drecq, Thomas Linckx, Juan Marquez Garcia, John-John Mossoux, Stéphane Stubbé, David Notebaert, Xa
costumes Frédéric Neuville
création sonore Hughes Maréchal
régie lumière François Noé
régie son Yves Goedseels production Magic Land Théâtre

2007

Les nuits du Magic Hall

Après la faillite et le départ de Robert Petitgros, son directeur, le cabaret du Magic hall a connu un long déclin avant d’être repris par Gigi amoroso et sa compagne Raymonde. Décidée à remettre l’entreprise sur les rails, Gigi fait régner la terreur au sein du personnel qu’elle a racheté dans le lot de la faillite.
Les serveurs, autrefois stylés, sont face à un choix cornélien qui a au moins le mérite d’être clair : prendre la porte ou participer à la nouvelle revue de travestis. La cruauté de la nouvelle tenancière n’ayant aucune limite, elle décide de confier au pauvre monsieur Edouard le rôle d’entraineuse…au risque de faire de ce spectacle un véritable cauchemar!

Distribution : Daniel Cap, Christelle Delbrouck, Sophie D’Hondt, Thomas Linkx, David Notebaert, Hugues Maréchal et Guy Rombaux
Ecriture et Mise en Scène : Patrick Chaboud
Musique : Hugues Maréchal
Costumes : Frédéric Neuville

2007

Fabuleuse étoile

Ne cherchez plus la nouvelle star : c’est elle, Stéphanie Jacques, devenue une méga vedette de la chanson française. Et ce n’est pas simple la vie de star, surtout pour la famille, peu préparée à affronter ce tsunami totalement inattendu et psychologiquement ravageur. Tout cela pourrait être tragique comme le destin de Mike Brant, mais avec Zidani, il n’y a pas de danger, excepté celui d’avaler sa langue, non pas en chantant faux, mais en riant trop fort.

auteur Patrick Chaboud, Zidani
mise en scène Margarete Jennes
interprétation Zidani
scénographie Sarah De Battice
décors Magic Land Théâtre, Event-Screen, Yves Goedseels
costumes Frédéric Neuville
chorégraphies Nathalie Boulanger
conception musicale Bernard Vancraeynest
création des lumières Maud Billen, François Noé
régie Juan José Borrego
photos Alain Trellu production Compagnie du Chat Noireau
Théâtre de la Toison d’Or / Magic Land Théâtre

2007

Integratorres

One man show qui narre la dégringolade d’un acteur. Devenu homme à tout faire au service d’un metteur en scène mégalo d’une revue retraçant l’histoire de la Belgique, François prend le public à parti pour lui raconter son histoire. Il pousse la chansonnette, raconte ses sketjes (de Bruxelles), … De la revue, on n’en voit que des bouts. Forcément délirants.

conception François Torrès
écriture François Torrès
mise en scène Guy Rombaux
interprétation (Integratorres) François Torrès
éclairages François Noé
régie lumière François Noé
régie son Yves Goedseels production Magic Land Théâtre

2007

Les deux petites perles

« Sophie et Valérie se sont rencontrées au conservatoire…

Elles rêvaient d’une brillante carrière mais les débuts comme souvent dans ce métier s’avèrent difficiles.
Après s’être perdues de vue durant quelques années, les voilà à nouveau réunies pour ce qui aurait dû être le meilleur mais qui va s’avérer être le pire.
La réalité quotidienne les oblige à multiplier les petits boulots de survie aux antipodes du répertoire.Elles dorment dans une camionnette et se retrouvent même à vendre du poisson à la criée sur les marchés.
Un jour, un banal contrôle de police fait tout basculer…
Elles rêvaient d’aventures et de sensations fortes, les voilà devenues fugitives, parcourant le monde pour tenter d’échapper à une justice qu’elles croient impitoyable. Une saga burlesque et délirante où tout se mélange : l’amitié, l’amour, la vie, le théâtre et le reste…

conception Patrick Chaboud écriture Patrick Chaboud
mise en scène Patrick Chaboud
interprétation (Sophie) Sophie d’Hondt
interprétation (Valérie) Valérie D’Hondt
décor Yves Goedseels
composition musicale originale Hughes Maréchal éclairages François Noé régie lumière Yves Goedseels
régie son Fanny Poisson production Magic Land Théâtre

2006

Elliot on ice

Elliot nous emmène dans le monde du patinage artistique, sa grande passion de toujours. Tout cela serait parfit si certains problèmes techniques ne venaient dès le départ perturber le bon déroulement du show « On Ice

conception Eric Jenicot
écriture Eric Jenicot, Dominique Watrin
mise en scène Patrick Chaboud
interprétation (Elliot) Eric Jenicot
interprétation Dominique Watrin
éclairages Georges Von Dogen
régie lumière Georges Von Dogen
régie son Michael Léonard production Magic Land Théâtre
Magic Land Théâtre

2003

Erreur de genèse

à la veille du jugement dernier – ce moment ultime où les morts se réveilleront et où Dieu pourra enfin faire le tri entre les bons et les mauvais – Dieu hésite à tuer Satan, interrompant de justesse cet événement qui aurait dû changer la face du monde

Conception Patrick Chaboud écriture Patrick Chaboud
mise en scène Patrick Chaboud
décor Yves Goedseels, Isis Hauben éclairages François Noé régie lumière François Noé régie son Yves Goedseels
interprétation Muriel Bersy, Daniel Cap, Sophie de Munck, Philippe Drecq, Virginie Hocq, Juan Marquez Garcia, David Notebaert, François Torrès, Vincent Zabus production Magic Land Théâtre

2002

Va-t-en savoir!

Dans un établissement scolaire réputé de la capitale où le taux d’échec est quasiment inexistant, on prépare la fancy-fair et le départ de la préfète : une année scolaire agitée entre Pink Floyd et Maurice Carême.

Ecriture : Sandra Zidani
Interprétation : Sandra Zidani
Mise en scène : Patrick Chaboud
Création musicale : Hughes Maréchal / Production : Magic Land Théâtre

2001

Le Magic Land règle ses contes

L’univers des contes de fées est un monde à part, régi par des lois et des rites immuables, et dirigés par un roi qui siège tout naturellement à la cour des contes. Parmi toutes les festivités du royaume, la remise des « Perault d’Or », qui se tient chaque année, est d’une importance particulière. C’est l’occasion où toutes les guildes se réunissent autour de la grande table de banquet, oubliant en ce jour les vieilles rancunes, pour boir au même calice le vin de la trêve, car la guile dont le récit sera choisi par la cour verra celui-ci gravé pour l’éternité dans le grand livre des contes. Malheureusement, la soirée tourne au drame : il y a quelque chose de pourri au royaume des contes et le roi, bien qu’il tente de calmer le jeu, voit ses attributs disparaître. La loi est formelle : il doit être banni et quitter le royaume vêtu de sa seule barbe. Son fils, jusque là caché aux yeux de tous, va devoir mériter son accession au trône, en recherchant les attributs royaux. Débute alors un nouveau conte de fées qui mènera le petit roi à travers les mondes fantastiques, mais surtout les pires emmerdes.

Conception : création collective
Mise en scène : Patrick Chaboud
Interprétation : Muriel Bersy, Daniel Cap, Philippe Drecq, Virginie Hocq, Bénédicte Philippon, Juan Marquez Garcia, Isabelle Richard, François Torrès, Vincent Zabus, Loïc Coomans
Décors : Sophie de Munck, Yves Goedseels, Isis Hauben, Tristan Locus, Olivier Riche
Costumes : Frédéric Neuville
Marionnettes : Sophie de Munck, Yves Goedseels, Isis Hauben, Tristan Locus, Olivier Riche
Musique : Hughes Maréchal, François Torrès Eclairages : François Noé
Régie plateau : Sophie de Munck, Isis Hauben, Tristan Locus
Régie lumière : Yves Goedseels, François Noé
Régie son : Olivier Riche Production : Magic Land Théâtre

1999

Et ta soeur!

Le « drame » se déroule au camping de la marée noire, oublié de la côté belge. Sur la scène, une étrange cabine de bain, d’où vont surgir les personnages les plus incongrus : Simone Petit-Gervais, qui évoque ses vacances mouvementées en Thaïlande, Stéphanie Jacques, ancienne petite amie du Prince Philippe, qui revendique son identité, l’incontournable directrice Jeannine Dufoin, xénophobe à souhait, Léon, petit maître nageur fonctionnaire, Daisy Dynamite et son célèbre tube « Wallonia 2000 », vu à la radio… Bref, comme dirait Jacqueline Javel, dame pipi du camping, « pas facile de passer des vacances paisibles à la marée noire… ». A chaque instant, on risque le naufrage et Zidani, seule sur son radeau, enfilant ses costumes comme d’autres des perles, accumule les dédoublements schizophréniques, jusqu’au paroxysme du rire.

« Ecriture : Patrick Chaboud, Sandra Zidani
Mise en scène : Patrick Chaboud
Interprétation : Sandra Zidani
Interprétation (musique) : Bernard Vancraeynest
Décor : Yves Goedseels, Tristan Locus Costumes : Sandra Zidani
Maquillages : Sandra Zidani
Eclairages : François Noé Décor sonore : Bernard Vancraeynest Régie : Yves Goedseels, Tristan Locus
Production : Magic Land Théâtre – Compagnie du Chat Noireau

1998

Cotillons et gueule de bois

C’est « Journée Portes Ouvertes » à la Co and Co B, Cotillons et Confettis Belgique, grande usine de triage de papiers. Pour nous accueillir, il y a Victoire, personnage transitoire, façon lutin de conte de fées qui se serait égaré dans une manufacture fin de siècle. Toute la journée, Victoire déchire, lacère, fait des piles d’invendus et de rebuts. L’ultime triage qu’elle doit faire est d’une importance capitale pour l’usine. C’est Victoire, en tant que « Maître Confettiseur », qui est chargée de sélectionner les papiers dignes de devenir des confettis. Entre deux « confections », Victoire divague : il y a tant à apprendre dnas un geste aussi simple que le lancer de confetti. Tant de bienfaits pour l’esprit à comprendre que la dimension des choses est proportionnelle à la place qu’on leur laisse…
Ce faisant, elle emprunte sans le savoir un chemin de fortune, le chemin de tous ceux qui, en se laissant vivre, décident enfin de croire à leur propre magie

Production : Magic Land Théâtre
Mise en scène : Patrick Chaboud, Odile Serve
Interprétation : Odile Serve Décor : Yves Goedseels, Tristan Locus
Costumes : Odile Serve Eclairages : Etienne Van Den Doorn
Régie lumière : Yves Goedseels Régie son : Tristan Locus

1997

Le musée des erreurs

Pour célébrer la fin de siècle, le Magic Land Théâtre réinvente un musée afin d’illustrer les grandes mutations de l’époque. Un musée éphémère et vivant, mêlant les grandes utopies et les grandes tragédies à travers la vie quotidienne des modestes gardiens du théâtre. Quels mystères renferme ce musée pour qu’il ait été interdit au public depuis si longtemps? Que se passe-t-il derrière les hauts murs de cette institution aux financements occultes, où l’on a gardé mystérieusement des toiles à l’insu du grand public depuis le début du siècle?

Production : Magic Land Théâtre
Aide à la création – conception : création collective
Mise en scène : Patrick Chaboud
Interprétation : Nathalie Boulanger, Daniel Cap, Dounia Depoorter, Philippe Drecq, Hervé Dubois, Valérie Joyeux, François Torrès, Bernard Vancraeynest, Sandra Zidani Scénographie : Yves Goedseels, Tristan Locus
Costumes : Odile Serve Musique : Bernard Vancraeynest Eclairages : François Noé Régie lumières : Pascal de Thier Régie son : Tristan Locus

1995

Mystère du château d’Hoogvorst

Lorsque la famille d’Hoogvorst décida de bâtir un château et de donner son nom à cette étrange ruelle de Schaerbeek, ignorée aujourd’hui encore de certains GPS, elle était loin d’imaginer ce qui l’attendait. C’est au cours des travaux de constructions que les architectes firent une incroyable découverte, une faille temporelle permettant de voyager dans l’espace et le temps. Il fallait à tout prix dissimuler ce secret qui aurait pu bouleverser l’équilibre du monde. C’est pourquoi on n’hésita pas à faire couler les ouvriers dans le ciment, l’architecte dans le bronze et on mura les portes du château. Deux siècles plus tard, Herman d’Hoogvorst, contre l’avis de sa famille, reprit possession des lieux et continua ses recherches sur la quatrième dimension. Il travaillait sur une fabuleuse machine à voyager dans le temps lorsque pour son plus grand malheur, il accepta de partager son laboratoire avec Sacha Schnitzel, un généticien allemand, dont le seul but était de devenir le maître du monde. Ce dernier mit tout en oeuvre pour se débarrasser d’Herman d’Hoogvorst, et il y serait sans doutes parvenu sans La Malédiction de Liège.

Production : Magic Land Théâtre
Conception : création collective
Mise en scène : Patrick Chaboud
Interprétation : Daniel Cap, Dounia Depoorter, Philippe Drecq, Hervé Dubois, Jean-Baptiste Nicaise, Guy Rombaux, , Christelle Delbrouck, Camille Henrard, Thomas Linckx, Bénédicte Roy, Catherine Vanandruel
Décor : Yves Goedseels, Tristan Locus Costumes : Odile Serve
Musique : Grégoire Duynslaeger, Jean-Baptiste Nicaise Eclairages : François Noé